SWEET GUM TREE

folk / rock

Crédit : Anne Marzeliere

Single & clip « A Bright Interval » le 1er octobre

Le multi-instrumentiste angevin Arno Sojo oeuvre sous le nom de Sweet Gum Tree depuis plus d’une décennie, fidèle à une élégance résolument british. Arno Sojo nous dévoile ici un second single et clip « A Bright Interval », sur l’album « Silvatica », à paraitre en novembre prochain. Avec un répertoire éprouvé sur 80 concerts dans 6 pays, il s’affirme comme un artiste à part, au parcours jalonné d’albums salués par la presse internationale. Une démarche artistique également validée par des collaborations avec des membres de Tindersticks, The Church ou R.E.M., la chanteuse Heather Nova ou encore Isobel Campbell, dont le featuring sur « Bird Of Passage » aura marqué les esprits raffinés.

Le clip « A Bright Interval »

En accord avec l’esprit humaniste du morceau, la réalisatrice Salomeja Marcaus présente une esthétique poétique et naïve sur un film d’animation qui évoque le pouvoir de la musique, ce langage universel capable de rapprocher les êtres.

Le personnage principal, sous les traits du leader de Sweet Gum Tree, parcourt le monde accompagné de sa guitare, transforme les émotions sur les visages des personnes rencontrées. Autant d’éclaircies, donnant son titre au morceau, se produisent dans le ciel. Parmi les pays visités nous retrouvons l’Inde, dont l’emblématique sitar confère à « A Bright Interval » des sonorités évocatrices du travail de George Harrison, période Wonderwall Music.

Le morceau est conçu comme une main tendue. Le style est plutôt poétique et l’interprétation relativement libre, l’auditeur peut y projeter ses propres images et représentations mentales.

Single & clip « Lifelines » le 20 août

Sur des collages réalisés par Charlie Stopford, Sweet Gum Tree égrène avec nostalgie des souvenirs londoniens, dont cette session en forme de pèlerinage aux studios Abbey Road, dans une ambiance personnelle et intimiste à l’esthétique lo-fi assumée. Le charme résolument DIY du montage, qui documente également les séances du nouvel album 100% analogique mis en boîte chez Kerwax (en compagnie du batteur des Tindersticks et du sax de

Zenzile), trahit le même penchant décomplexé que Kurt Vile pour le fingerpicking, les sofas et les guirlandes lumineuses.

réseaux sociaux

PRESSKIT

NOUVEAUTÉS

A Bright Interval (single)
01 octobre 2021
Microcultures / Kuroneko

Lifelines (single)
20 août 2021
Microcultures / Kuroneko

CONTACTS

Tanguy Aubrée
National, TV & Radio

06 84 12 40 94
tanguy@daydream-music.fr

Fred Lombard
Web

06 02 71 50 58
fred@daydream-music.fr