Le Festival Acoustic souffle ses 10 bougies

Publié le

Pour ses 10 ans, le Festival Acoustic a vu les choses en grand ! La salle de l’Idonnière au Poiré-sur-Vie a accueilli du vendredi 22 au dimanche 24 mars 2019 une programmation à la hauteur de l’anniversaire et un boeuf hors du commun.

Arriver sur le lieu avant la traditionnelle photo « Fauteuil » de Manu Katché et ses invités, découvrir en avant première l’invité mystère, se retenir de le partager puis se recentrer sur les différentes interviews organisées. Voilà comment a débuté notre première journée au « Festival Acoustic ».

Le Boeuf des 10 ans

Avant de monter sur scène, Illona Bolou et Hugo Barriol ont été interviewés par Graffiti Urban Radio et indiemusic.

La jeune guitariste fingerstyle Illona Bolou a ouvert les festivités avec des reprises très énergiques et habiles de Michael Jackson et nous a fait découvrir avec émotion ses propres compositions. La soirée s’est poursuivie en présence d’Hugo Barriol qui a envouté le public grâce à sa voix singulière et sa présence chaleureuse, entouré de ses musiciens. Puis vient le moment tant attendu du…. Boeuf des 10 ans. Manu Katché, présent lors la toute première édition, s’est entouré de musiciens de renom : Keziah Jones, Tété, Hugh Coltman et l’invité resté mystère jusqu’à son apparition sur scène, Vianney. L’ambiance est montée crescendo pour finir en apothéose avec la reprise d’ « All Along the Watchtower » de Jimi Hendrix avec tous les musiciens du jam sur scène.

Jean-Louis Aubert seul face au monde

C’est à guichet fermé que Jean-Louis Aubert a assuré le spectacle en solo pendant près de deux heures et demie le samedi soir. Grâce à un élégant mélange entre les reprises en acoustique de ses plus grands succès et quelques titres exclusifs de son prochain album, une parfaite harmonie s’est installée entre le public et le rockeur, qui a même rejoint la foule en délire. Une soirée mémorable que nous ne sommes pas prêts d’oublier !

La cerise sur le gâteau

Dernière soirée et pas des moindres. C’est avec sa voix pleine de douceur que la rayonnante et très énergique chanteuse a entamé la soirée et entraîné la foule sous son charme avec elle. Un beau moment qui s’est poursuivi avec la séduisante Clara Luciani. Une scénographie gothique aux couleurs de son album Sainte Victoire et les plus grands tubes de la muse corse ont fait battre fort le coeur des 1200 spectateurs, notamment sur le tube « La Grenade ». Le très British Charlie Winston nous a ensuite régalé avec un show généreux autour de ses plus grands tubes et de moments de complicité rares et élégants partagé avec les deux héroïnes de la soirée !

Aboutissement de plusieurs mois de travail passionnés, les organisateurs bénévoles du Festival Acoustic ont mis tout leur coeur à l’ouvrage pour faire vivre une édition anniversaire mémorable aux Vendéens, en réunissant un plateau mémorable. Nous avons déjà hâte d’être à l’année prochaine l’année prochaine pour vivre la 11e édition qui, soyez-en certains, saura nous mettre des étoiles dans les yeux.

Le petit + de l’équipe : Cela s’est joué à quelques heures près, si le timing n’avait pas pris du retard, nous aurions réalisé l’interview du siècle en tête à tête avec Manu Katché, Keziah Jones, Tété, Hugh Coltman et Vianney.

crédits photos : Fred Lombard